PARIS Romain (extraits)

DISSONANCES #31 | DÉSORDRES
Les harmoniques du chaos
« Comprenez bien que ce qu’on appelle désordre résulte d’une vue de l’esprit, d’une vision altérée des circonstances et de notre environnement, d’une interprétation erronée des mouvements spontanés qui façonnent et régissent notre univers, et que ce concept ne découle bien souvent que d’un jugement vicié qui nous incite à sous-estimer notre propre intellect et à naufrager dans les méandres de nos raisonnements… Indubitablement, ce qu’on nous dissimule avec tant de sournoiserie sous cette notion de désordre – notion en outre rationnalisée selon des critères pseudo-scientifiques et travestie par nos suzerains, au point de devenir le tour de prestidigitation favori des gouvernants lorsqu’ils veulent brider l’enthousiasme des populations – N’EST OBJECTIVEMENT ET VISCÉRALEMENT PAS VIABLE au cœur de cet univers aux architectures physiques si subtiles et régi par tant de lois sublimes… Certes, cette notion ne saurait définir en rien les merveilles insensées et bouillonnantes qu’abrite cet univers d’équilibres insondables qui est le nôtre… Regardons la foule, la forêt… Les vagues, les nuages… Les émotions… Les étoiles… Etc… Ce n’est que par l’effet d’un vertige subséquent à la... »