BARSICS Catherine (extraits)

DISSONANCES #29 | TABOU
Les fleurs d’agave
« Nous n’avons pas coutume de nous exprimer sur ces questions qui pourtant nous pétrissent le larynx. Ces questions que tu portes élégamment en bracelets, en chapelets dépareillés. Nous préférons nous taire. Admirer la gangrène qui ronge doucement les artères de nos souvenirs. Baigner ces souvenirs dans un berceau de méthylène. Nous absoudre dans ce bleu que n’empourpre aucun doute.
Nous promettons de dire la vérité nue. Mais nos cœurs sont cousus de vin, nos lèvres fourbues par la lie déboutées. Nous n’avons plus la patience des mots : ceux-là se sont enfuis en grappes amères ; ceux-là se sont cachés, calfeutrés au-delà des dunes, brume en poupe, acier à la proue, orbe en… »