LAMOUROUX Thomas D. (extraits)

DISSONANCES #32 | NU
Feuilles de rose
« C’est d’amour qu’il s’agit et qu’on vive C’est de humer la rose comme mange l’âne qu’on parle comme peut que faire Humer la rose eros et le destin de merde Les fesses sont là Les fesses sont là Les fesses sont roses et faut qu’on masse Qu’on les masse pour que la bouche s’ouvre pour que la rose fleure parce que les fesses sont sens dessus dessous
tête à queue cul à con
vis à vit face à fesse
Elles font sens les fesses-là
Faut la ventouse à bouches Faut un grand coup de langue De la langue de bouche qui débouche Un gros baiser là qui inspire bien à fond qui remet tout en circulation qui débouche la bouche Faut qu’y a cet abouchement avec les fesses Embrasse les fesses Lèche les fesses Faut s’éprendre des fesses à pleines lèvres

Les fesses sont des joues pour s’asseoir
Pour poser sa joue plonger son front le nez la face toute Je m’y cache Je ferme les yeux Les fesses se referment Chuis bien chuis bien chuis la tête sous les fesses Chuis dans… »