VIGNERON Julien (extraits)

DISSONANCES #34 | TRACES
La philosophie du pain de mie

“Premier post-it : J’ai passé une nuit délicieuse. Je n’ai pas voulu te réveiller, sachant que tu ne travailles pas le vendredi.
Deuxième post-it : J’aurais bien aimé resté au lit avec toi. Appelle-moi dans la journée
Y
Note à moi-même : Ne pas boire de champagne trop vite aux pots d’équipe. D’abord parce que je commence à rire bêtement, ensuite parce que j’ai envie de coucher avec mon collègue de bureau et enfin parce que je me retrouve avec un mot collé sur mon réfrigérateur le lendemain, en l’occurrence de Y.
Note supplémentaire : Finalement, que reste-t-il des nuits de caresse ? Des foutrages délicieux (comme dirait grand-mère) ? Des lignes tracées sur des petits bouts de papier, témoin solitaire du matin.
Je t’ai laissé un croissant. On se…”