VARGAS Nicolas (extraits)

DISSONANCES #29 | TABOU
Vous êtes de l’arbre de derrière
“Tu as accueilli des mineurs, du marié, de l’animal, de l’ado, du novice, du beau-frère, de l’impatience, du refoulé, des générales libidineuses, du masqué, du casqué, de la culotte naine, des dos, de la meilleure amie, des fesses, des vessies, des boyaux de porc, de la 205, du mouchoir de toutes les couleurs, du jus d’hirondelle, de la salive de rut, du popotin de ville, de la mousse, de la parade, de l’escapade, du 5 à 7, du cercle de danse, des couvertures en laine, du baise-moi, de la gigue, du retour de boîte, de la bite en fleur, de la sortie de baloche, du couple banni, de l’amant carton, de l’amoureuse dollar, de la raie, du routier, des ventres, du condamnable, les blagues de tonton Michel, des dents, des joues, des naturophiles pervers, des sortis de justice, du maniaco en perm’, du toxico en manque, du hanneton aveugle, les VHS de Fabrice, un…”

DISSONANCES #23 | SUPERSTAR
Ma piste aux étoiles
“Sans être juif ou champion mon grand-père trouvait sa cabane les yeux fermés, son fils ce héros a abattu de sang-froid et pour son bien un faon orphelin, sa femme détroussait les lapins comme des chaussettes, Corrine faisait la moule mieux qu’au resto pendant qu’Hervé conduisait le tracteur à 10 ans.

Papa aussi absent que meilleur vendeur félicité par maman Shiva, les frangins champions d’Armagnac-Bigorre buvaient du Synthol et Sébastien jouait en équipe Une à Sémeac .

Patou et Toto descendaient une quille de rouge et de jaune chaque soir, le feu père de Stéphane avait bu un Perrier cul-sec tandis que Pépite avait dévissé un panneau de départementale, il faut dire que son oncle était capable de soulever mon copain paumes contre tempes plus d’une minute, la fille du patron s’appelait Christelle faisait du 105 E et jouait au volley, Christophe cassait les verres avec ses dents était allé à Saint-Tropez, il prenait les…”

DISSONANCES #21 | LE VIDE
Ma piste aux étoiles
“rienriendutoutnadawaloupaslapeinepaslapeinedallerplusloinvouspouvezsivousvoulezmaisverre
zbienyarienriendutoutduvideouplutôtdubazarpasdespacerienriendutoutpasdairpasdevidepasde
spacecetespacequilfautpourrespirerallezvousenvousallezsuffoquervousennuyezrienàentirersino
nrienallezvacommeunamiunfrerenimportequoidumomentqueçaprendraiticidelaplacejevousledis
allezvousallezperdrepatiencevotretempsvotreairvotreplacelairdevosyeuxlairderienetvousdirefin
alementilavaitpastortlétaitpassimauvaisaufondvoulaitjustefaireuntrucsurlevideaumilieuduntruco
uyennavaitpasalorsvousallezessayerpeutêtrecommeçapourycroirepourdefauxpourattendreperdr
edutempszaviezrienprévudautredeplusinteressantàfairevousvoulezquoipasserletempsvousconv
aincrequevouspouvezquevouspouvezfairequoifinalementallezjetezjetezlépongeyarienrienàvoira
llezvousenpartezdégagezputainmaisquoivouscroyezquoiquejevousmensquejevousmensenplusv
ousmetraitezmemenacezmettezmonhonnêtetéencausemaisçavapasvousvousvoulezquoiménerv
erquejecraquequejemecassequejefassechaisevidedelaplacedelairplutotcrevercestmaplacemone
ndroitjeloccupelaremplitcommejeveuxetjelaveuxpleinesaturéeovertheblockçaseracomme…”