SCHURMANS Fabrice (extraits)


DISSONANCES #41 | OPIUM
Que la lune est haute

“À la télé, ce soir, il y a les Dorsey Brothers. Je sens que ça se barre. Trente-quatre ans, dans mon domaine, c’est la moyenne. Pas de regrets. T’as vécu comme t’as improvisé. Tempo rapide et accords à contrecourant. Kansas City, pour le jazz, la came et les femmes, le pied ! Coup de bol, j’y suis né. La blanche. Tu peux mal jouer sans. Tu peux très bien jouer avec. Faut pas croire que j’ai eu la belle vie. À cause d’un accident de bagnole, j’ai commencé à prendre de l’opium à seize ans. Le doc m’a dit « Charlie, c’est bon pour les douleurs. » N’a pas ajouté que dès la première prise, t’en reviens plus. Je me suis usé sur un rythme de bebop. Mais si Pree, mon…”