OH Myriam (extraits)

DISSONANCES #39 | MUTATIONS
S’en remettre au jour

“et puis un jour on renonce à devenir quelqu’un de bien pour papa maman pour le prince charmant pour cette comédie dramatique et puis un jour on renonce à réussir sa vie ce n’est pas ce “il était une fois” qui a mal tourné c’est simplement le vent qui a choisi un autre chemin et nous a emportés avec lui : ce n’est pas le bon, mais ce n’est pas le mauvais pour autant ce qu’il faut défaire le conte de fées ce qu’il faut refaire le monde de fous et puis un jour on renonce à éduquer les autres pour s’écouter soi-même nous sommes des poèmes à nous tout seuls il nous faut nous relire nous raturer beaucoup il nous faut nous écrire entre les lignes des questions sans réponse il nous faut nous délester du superflu nous remettre la ponctuation et les majuscules là où elles sont essentielles nous sommes des chorégraphies des symphonies des nuanciers sur pattes des clous du spectacle nous sommes l’alphabet le chiffre les conjonctions de coordination les opérateurs nous sommes des tableaux qui ne peuvent plus s’encadrer et puis un jour on passe à la machine le costume qu’on nous avait fait sur mesure et puis nous ne rentrons plus dedans et puis il n’a plus le doux parfum de ce qu’on aime pour le connaître par cœur d’ailleurs ce n’était pas…”