NUEL Jean-Jacques (extraits)

DISSONANCES #39 | MUTATIONS
É pericoloso sporgersi

“tu te souviens de ces voyages
en train dans les années 70
de la banquette grise en skaï
dans un compartiment de 8 places

tu allais te dégourdir
les jambes dans le couloir
encombré de valises
l’été
tu baissais la fenêtre
en tournant la manivelle
pour savourer le vent et l’air chaud parfumé
du dehors
parfois tu…”