MOREAU Marie-Hélène (extraits)

DISSONANCES #34 | TRACES
Le ruban rose

“La poussière se soulève à chacun de ses pas. Une fine poudre blanche qui s’envole et flotte légèrement juste au-dessus du sol. Puis retombe. Ses pieds en sont couverts.
Son regard s’égare dans les creux du chemin. Il frôle chaque pierre. Puis se perd au-delà, parmi les herbes folles aplaties par les rares voitures qui passent encore ici. La plupart des gens prennent la nationale.
— C’est plus court par là. C’est pour ça…
Longer la nationale est tellement dangereux. C’est ce qu’elle leur a dit lorsqu’ils ont demandé pourquoi elle lui avait permis de prendre le chemin.
— Tout de même…
Reproches non formulés qu’elle ressasse sans cesse comme pour se faire du mal. Elle sait que ça ne sert à rien. Pourtant elle continue. Se punir d’être là, encore.
La poussière s’accroche à ses chevilles. Elle n’a croisé personne. Vu aucune…”