MARCHAND Loïc (extraits)

DISSONANCES #18 | ENTRAILLES
Back inside

“À grand peine, je les ai laissées derrière moi.
Aussitôt ivre d’une inspiration trop longtemps réfrénée.
Quand j’ai pu comprendre ce qu’ils me disaient, des gens m’ont raconté qu’il n’y avait que moi à m’en être sorti. Qu’elles avaient cessé d’exister à la minute où j’en émergeais.
J’ai refusé d’y croire. Et l’idée de les explorer à nouveau ne m’a jamais quitté.

Souvenir intact de la moiteur qui y régnait.
De l’étroitesse des boyaux qui s’y entrecroisaient.
J’ai toujours su qu’un moment viendrait où je les retrouverais.
Où j’emprunterais en sens inverse le chemin parcouru cette nuit-là.

Des années ont passé avant que ce projet ait une première chance d’aboutir
J’ai reconnu l’entrée dès que j’ai pu m’en approcher suffisamment pour en discerner les contours.
Mais on m’en a interdit l’…”