KARKOSZKA Sébastien (extraits)

DISSONANCES #19 | IDIOT
“Que dire de toi ?”
“Que dire de toi ? Tu n’es pas celui qui regarde le monde. Tu as anticipé une façon de vivre. Le goût des baies t’est étranger. Tu considères les éclats comme des notions. Un ruissellement s’opère. Il n’est pas ici question de le contrer. Est-ce la force de l’Homme de toujours vouloir barrer la route à l’évidence ? Une rigidité quant à la façon d’entendre et voir. Tu t’inscris dans des créneaux. Nous y sommes tous. Mais tu les as inventés. Regarde ce que ton ambition fera de nous. Obsession du passage ? Goulûment mais sans égards. L’éternité n’appartient qu’à toi si tu arrives à capter les instants. Tu penses que cette pierre est morte, elle ? Le carbone est ton destin. Remplis tes cellules d’autres molécules que celles de ta carapace. Tu prétends former des cristaux, pourtant. Tu sautes d’une rigidité à une autre, tu penses pouvoir tout avaler. Tu ne veux que ça, c’est ta vision du savoir-vivre. Tu es stressé, tu te braques, tu espères, tu dévales. Tu te purifies puis tu te mords la queue. C’est ta vision de l’existence qui est triste. Ce n’est pas toi, tellement. Tes efforts sont remarquables pourtant. Quand tu veux. Tu leur fait du mal. Tu forces un peu. Tu te dis ouvert, parce que tu collectionne les ouvertures. Tes sourires ne…”