FORGERON Arnaud (extraits)

DISSONANCES #34 | TRACES
Vue de hamac

“réduire
la cadence des pas

regarder le ciel
les nuages se faire
se défaire

entre deux chênes

vue de hamac

Les univers, c’est comme les nuages de septembre, ça s’écarte, se rencontre, se diffuse, s’éprend, et moi, je me balance sur un tapis de tissus flottant à un petit mètre de la terre.

J’aurais voulu être là quand tout s’est allumé, au grand, au magistral flash de lumière. Depuis…”