COUTON Jean-Battiste (extraits)

DISSONANCES #24 | LE MAL
Le consentement

“Pour être conforme à la mode anglaise tu avais décidé de porter une jupe courte et un débardeur décolleté, ce n’était pas dans tes habitudes, mais tu voulais jouer le jeu, et ici, pensais-tu, c’était ainsi vêtu que l’on se rendait au pub. D’abord tu ne sus pas où aller, tu ne voulais pas trop t‘éloigner de chez toi au cas où tu boives plus que de raison ; ce qui, tu le savais, avait de fortes chances d’arriver ; tu marchas donc jusqu’à trouver un lieu animé.
Au comptoir du O Glady’s, tu commandas une première pinte que tu bus sans que personne ne te remarquât. A la troisième gorgée de la seconde pinte tu te focalisas sur un groupe de jeune gens, une fille et deux garçons attablés dans un coin du pub. C’était moins eux que les banquettes qu’ils occupaient qui t’intéressaient ; il faut dire que tu commençais un peu à fatiguer, debout, accoudée au comptoir. A la moitié de la seconde pinte tu te décidas à aller leur parler. Tu n’étais pas du genre timide, tu n’eus pas à prendre sur toi pour leur expliquer dans un anglais teinté d’accent marseillais que tu ne connaissais personne ici et que tu aurais plaisir à partager cette soirée avec eux. Comme tu t’y attendais, ils n’y virent aucun inconvénient. Jusqu’à la…”