CERRUTI Sandrine (extraits)

DISSONANCES #39 | MUTATIONS
Au désert

“désagrégation mécanique

en cellule ouverte aux incalculables dimensions inhospitalières

ondulations écorchées des vagues immobiles en pierres
éclatées

exil de l’eau sous l’affaissement de l’air         à la densité de poison incandescent

paralysie des poumons aux alvéoles figées       lutte ardente contre la violence écarlate de l’oxygène

tout le jour       l’enveloppe de pierre corporelle fiévreuse désertée de sa vieille vie       se disjoint

blindage dessoudé par le climat       morceau        à       morceau

à intervalles réguliers les plaques se…”