BERTONCINI Marilyne (extraits)

DISSONANCES #29 | TABOU
Le visage de ta mort
“Je n’ai pas vu ton dernier visage – j’ai vu le visage de ta mort.

J’étais loin – j’ai eu ta voix au téléphone – une voix d’enfant perdu qui me parlait de moi comme d’une autre. Je n’ai pas vu ton dernier visage.
Ton corps était allongé dans un costume qui n’était pas le tien – trop grand pour le corps qui t’avait abrité ces derniers mois. Et j’ai vu le visage de ta mort.
Quelqu’un a dit : il n’est pas beau. Ça m’a blessée, mais ce n’était pas pertinent – la mort n’est ni belle ni laide, et ce n’était pas toi – c’était le visage de ta mort.

Ta mort a un visage d’insecte fragile et froid.
Les mandibules de la mort saillent sous le velin translucide de la peau, cuticule cireuse couvrant un masque indifférent.
Les yeux de la mort sont clos et dessinent deux creux de plomb bleui.
La bouche de la mort est…”