AZZARELLI Alice (extraits)

DISSONANCES #33 | FUIR
Règlement intérieur
“Inhabité d’une existence nouvelle, l’épuration commence.
Le réceptacle, déterminant de lui-même son inaptitude à la réalisation de son destin biologique, engage le processus d’assainissement.
Ce qui fut voué à un autre s’annule, s’abîme, se libère, se répand enfin.
Programmation non informatisée, imputable aux seules règles naturelles, véritable cerveau invisible, puissance implacable indépendante de toute forme de volonté, a priori incontrôlable en tant qu’elle est sa propre loi.
Impitoyable destinée, six jours par mois, douze fois l’année.
Environ.
L’occasion d’un rappel aux sentences de la culture, écrasant de son orgueil ce qu’une sélection multimillénaire était parvenue à ériger en condition d’existence, en pouvoir d’un sexe de survivre à sa non-reconduction.
Peur. Honte.
Peur de l’impuissance de nos artifices à…”