MARTIN Jean-Pascal (extraits)

DISSONANCES #36 | LA VÉRITÉ
L’amour vrai

Je viens de faire l’amour avec mon mari. Je me sens bien, vivante, comme quand je danse, comme quand je nage ou que je t’embrasse. Jean lit ce SMS d’Emma, oscillant entre colère et déception. Abattu, il ne relève même pas l’expression « faire l’amour » qu’il déteste autant que « pantoufle » ou « chair ». Ce message marquera la fin de la joie innocente, mais il ne le sait pas encore. Emma et Jean sont techniquement amants depuis un mois. Au SMS, il répond un truc mou et bête, il essaie d’être drôle et de rebondir sur les derniers mots du message. Il ne veut pas contrarier sa maîtresse, car il ne croit jamais aux femmes qui le choisissent. Mais l’amour qu’il voue à Emma, cette belle énergie lumineuse et légère qui lui donne une joie divine et l’emplit de générosité, subit son premier court-circuit.
– Demain, dit-elle, il fera beau et j’irai pique-niquer dans les hautes herbes derrière la plage.
– Toute seule ?
– Je ne sais pas.
Le lendemain, il pensera qu’il a dû rêver son sourire complice. Quand il rentre chez lui déjeuner, il trépigne, prêt à partir la retrouver. Il attend un message, une invitation à…”