MARTHOURET Thibault (extraits)

DISSONANCES #34 | TRACES
Les soirs d’orage

“Lettres, photos, partitions, déposées au fond du grand sac,
corde et gorge nouées, nylon tressé, je l’ai enterré là

où le cours du ruisseau forme un coude
où les courants tournent sur eux-mêmes, l’eau torsade
tout et son contraire, polit les pierres et les

rejette.

La pointe d’un bâton trace une croix dans la terre humide.
Les soirs où l’orage trépane la montagne, le…”

DISSONANCES #21 | LE VIDE
Inspiration
“Sous la lave de l’instant,
la lymphe brute de la perte.

Révolution des fluides
autour d’un noyau vide,

œil de cyclone,
cœur creux de…”