LOUVETTE Marina (extraits)

DISSONANCES #21 | LE VIDE
Noli me tangere
“Nous sommes une fille sublime.
Nous sommes imparfaitement belle, nous sommes fière de notre beauté imparfaite. Nous sommes une fille sublime. Nous sommes une fille multiple. Nous sommes forte, nous feignons d’ignorer le malaise de notre temps avec une grâce incomparable. Nous sommes une fille sublime. Nous aimons les fleurs blanches, les grandes suicidées. Nous sommes puissante, illimitée, indestructible.

Un homme – face à nous, fille sublime. Notre nuit l’intrigue, et quelque chose le pousse irrémédiablement vers notre abîme.
Mais nous sommes une fille sublime et nous avons beaucoup de secrets.
Sublime en bord de peau – sublime comme devenir de la fumée, sublime comme ne plus jamais vraiment être là. Nous nous évaporons, nous nous sublimons – chauffée comme un métal à son triple point et toutes disparaît, sublime comme l’illusion ou le mirage. Sublime car à peine là – déjà perdue. Nous sommes une fille sublime. Nous sommes…”