HEMBERG Élodie (extraits)

DISSONANCES #36 | LA VÉRITÉ
Pulp

“Elle m’a dit, dans une énième déclinaison d’un café type Brooklyn, Pulp ®, en plein Bruxelles, devant un grand latte macchiato aromatisé à la fleur de vanille (même si cette information n’est d’aucune importance, j’ai simplement une tendance à absorber grand nombre de détails dans les instants d’angoisse) avec une légère moustache de lait et son corps beaucoup trop penché vers le mien : Je t’aime.
Tout de suite j’ai pensé : 1. aux pédophiles qui aiment eux aussi – les enfants. 2. aux chasseurs attachant les pattes des faisans morts tout en adorant l’aube et la nature. 3. à ce général qui a tiré dans le dos d’un déserteur, ami de mon grand-père, par amour pour sa nation. 4. à Donald Trump qui aime les femmes et les tient par la chatte. 5. aux sentiments amoureux qui poussèrent Demis Roussos à chanter Quand je t’aime. 6. et, par association, au corps lourd comme un cheval mort de Johnny Halliday. 7. à ce père qui aimait tellement sa fille qu’elle ne pouvait jamais sortir de la cave. 8. aux Aztèques qui, par adoration pour Tezcaltipoca, dieu de la mort et de la nuit, sacrifiaient des humains. 9. à ce philosophe écrivant dans sa lettre de suicide : J’aime la vie. 10. aux…”