DECLERCQ Aurélia (extraits)

DISSONANCES #36 | LA VÉRITÉ
Quatre, actrice une
“4 murs, pas de théâtre au centre des 4 murs, Elsa. Elsa n’est pas une actrice. Elsa porte une robe narrative, elle n’est pas une actrice. Elle est coincée là. Coincée dans un lieu X. Pas de théâtre au centre des 4 murs, une table. Une longue table attend des invités. Ricanement, qui ? Un lieu X se promène, instaure, il se, délicatement jusqu’au Y, puisqu’il l’emmerde. Elsa crache sur les murs du lieu X, crachat promené, instauré, crachat se, délicatement jusqu’au Y puisqu’il l’emmerde, mur trempé du crachat d’Elsa : ta haine, est-ce un jeu d’acteur ?

Elsa, es-tu une actrice ?
Elsa, est-ce la tienne de salive ?

Elle pourrait ouvrir la bouche, à voir. Elle pourrait ouvrir la bouche, à dire. Non : elle ferme la bouche, annule le etc, « je vous emmerde, vous, je vous emmerde, invités absents ». Charabia constant face à la longue table, pourtant elle en rit. Quatre, les invités absents des 4 murs arrivent et s’installent. Quatre, les invités absents des 4 murs sont les scénaristes d’…”