BARGÈS Marie-Paule (extraits)

DISSONANCES #31 | DÉSORDRES
Tu me touches (oui, toi, oui)
“- oui
toi – tu me touches grandement tu m’éparpilles tu me désordres tu noues dans ma poitrine tes doigts longs doux tu me tricotes des tremblements tu me flingues à balles dans l’estomac bang ! bang ! même pas morte – moi – j’en redemande des balles à blanc des saveurs de flèche de ta langue qui vient contre avec les mots dans ma bouche – toi – tu brûles mes surfaces avec l’eau de tes lèvres à l’envie sur mes lèvres ma peau – oui – avec tes mots de salive tes murmures murmurés dans mon oreille tes mots que j’écoute en murmure à mon oreille tout près de tes lèvres tes mots tout contre – moi – me touchent dans les profondeurs me submergent – oui – tes mots que je lis et relis couchés répétés mille fois reliés cousus brodés sous mes paupières lourdes de désir pour – toi – ces mots de – toi & toi – que je vois tel que je t’imagine me touchent tu me touches tu me touches tout le temps je les bois je te bois sur la page mouillée des crépuscules quand tu écris ce que tu murmures quand tu m’écris les murmures – oui – tu m’enivres je bois les mots avec – toi – tout entier je bois les murmures je bois tout ce qui en découle je m’en lèche les doigts de – toi moi – entre mes jambes en écoulements chauds comme ces coulures de...”