PERALS-PUJOL Carine (extraits)

DISSONANCES #25 | LA PEAU
Tendre écorchée
« tu reposes tandis que j’entame le lent parcours de corps ton corps avec l’instrument léger la lame tranchante et aiguisée du scalpel corps ton corps figé dans son sommeil maintenant profond de plus en plus lointain il me faudra – je le sais – creuser mieux pour trouver te trouver et ce qui n’était jusqu’alors qu’un effleurement subtil devient desquamation entêtée et patiente éviction de la couche cornée peau ta peau que je ne caresse plus mais dont je tente à nouveau la rencontre corps ton corps que je sais jeté sur la rive éloignée d’un rêve

rêve que je poursuis du bout des doigts en suivant les sillons de ton abdomen les replis de ce n’est pas la peau ici mais la chair tant ces replis sont épais et – peut-être encore plus pour cette raison – parce qu’ils protègent plus bas la peau plus fine de sexe ton sexe vulve ta… »