LE QUERREC Perrine (extraits)

DISSONANCES #24 | LE MAL
La menace
« Plusieurs fois par jour, le viol par ton cri, quand toutes les deux, tête à tête, les autres partis, les autres ailleurs, échappés, et toutes les deux, toi et moi, toi dresseuse, porte la culotte, bardée
d’autorité, toi ta colère, tes cris, tes hurlements, ce cri que j’entends encore tout au fond, cette terreur, plusieurs fois par jour, le viol par ton cri, quand tu pénètres mon corps d’enfant, violente ma chair, m’ouvre en deux, me fend, c’est si mal, ça fait si mal, j’ai peur, j’ai peur je veux être la peur, juste peur juste mal pendant que tu me violes, plusieurs fois par jour, avec ton gros cri, ton grand cri violacé, qui m’écartèle, je te prends en plein dedans, mon cœur remonte dans ma gorge, ton gros cri en moi, planté, enfoncé, je peur, je immobile, je plus bouger, plus respirer plus exister plus là, quand le cri se retire et me laisse déchirée, le cri s’éloigne mais je sais, je sais il va revenir.
Alors vite.
Entre deux cris,
construire les… »